Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Première Victoire Alpine en F1, BRAVO!

 

En ce dimanche premier Août 2021 une magnifique opportunité s’est ouverte au départ de ce Grand Prix de Hongrie de Formule 1 et Alpine s’y est engouffrée avec détermination : Bravo à toute l’équipe pour ce succès historique obtenu après un « sans fautes » indiscutable !

Bravo, particulièrement, à Esteban Ocon dont le talent et les nerfs ont résisté à l’énorme pression de l’ex-Champion du Monde Sébastien Vettel et son Aston-Martin sur 67 des 70 tours de la course ; soit pendant 2 heures, 4 minutes et 43 secondes ! Il a démontré avec éclat qu’il valait sans doute mieux que le second rôle auquel son patron entendait l’enfermer dans une très récente interview…

Bravo à Fernando Alonso qui a affiché de la plus belle manière sa sportivité et son esprit d’équipe dans la tradition de l’Alpine historique.

 

Cela dit, restons lucides : pour la deuxième fois consécutive le Team Mercedes a , dès le premier tour, complètement perturbé le cours normal de la course par un accident spectaculaire éliminant ou endommageant gravement les monoplaces de 6 ou 8 concurrents pouvant prétendre à la victoire...Le retour « canon » d’Hamilton parti dernier à cause d’une grandiose erreur stratégique de son équipe en dit long sur les écarts de niveau entre les écuries de pointe (Red-Bull, Mercedes, Ferrari ) et celles de milieu de grille qui se livrent entre elles un combat au centième de seconde.

Depuis 5 ans, Renault F1 Team, devenu Alpine pour le meilleur et pour le pire, se bat en milieu de grille en promettant le meilleur pour demain...on vient enfin de vivre le meilleur...jusqu’à quand ?

La recherche de la couverture médiatique pour justifier son engagement en F1 et son lourd budget est très aléatoire au vu de la façon dont ce grand cirque est conté au public par les médias, sous le contrôle des plus puissants. Par exemple qui va oser dire ou écrire que depuis que Red-Bull a ravi à Mercedes le leadership en F1, l’écurie allemande a perdu ses nerfs ; ou encore, autre exemple ce matin dans l’Equipe, un article sur le petit malaise qu’a subi après l’arrivée ce pauvre Hamilton, encore Champion du Monde en titre... Mais pas un mot sur la façon dont son challenger Max Verstappen a vécu physiquement cette course éprouvante, 15 jours après que le bon Lewis l’ait envoyé dans le décor à Silverstone subissant un choc à 51g.! Il peut se passer beaucoup de temps avant que le talent ne dévisse l’image des plus puissants.

Bon courage Monsieur Senard !

 

Jacques CHEINISSE 01 08/ 2021

 

Écrire un commentaire

Optionnel