Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gilets Jaunes

Gilets Jaunes

 

OUI ! Je serai demain aux côtés des « gilets jaunes ».

Ras le bol que le gouvernement se moque de nous aussi cyniquement!

 

Evoquer des motivations écologiques pour remonter encore les taxes sur les carburants de 6 centimes par litre au 1er janvier est une manœuvre mensongère honteuse.

Emmanuel Macron prétend faire ce qu’il a dit, or il s’était engagé à ne pas augmenter les impôts ; il faut croire que pour lui prélèvements sociaux et taxes en tous genres ne sont pas des impôts. Il n’y a plus qu’à payer et toujours les mêmes, la classe dite « moyenne ».

 

L’écologie comme elle est développée par les irresponsables écolos français n’est qu’une tragique farce! Il faut savoir que dans ce domaine, la France est d’ores et déjà une des nations les plus vertueuses du monde: selon les Accords de Paris les émissions de CO2 sont la cible prioritaire pour « sauver la planète » ; or, la France n’émet que 1% des émissions mondiales de CO2, à comparer à l’Allemagne 2,3%, les USA 15,3%, la Chine 27,6%. Et cela grâce en grande partie à l’énergie nucléaire, largement développée en France depuis Pompidou et que les écolos veulent faire disparaître…

 

Autre tragique farce : la diabolisation du Diesel au profit de l’essence alors que les moteurs Diesel émettent 20% de moins de CO2.

 

De même la promotion des véhicules hybrides, beaucoup plus chers mais en partie subventionnés par nos impôts et qui, en consommation REELLE sont au même niveau que les Diesel et donc émettent autant de CO2 (voir mesures dans Auto Plus n°1568 du21 sept p29 conso du Toyota C-HR)

 

Ensuite, la panacée Voiture Electrique, solution dite miracle qui n’émet pas de CO2 et, dixit le Président, nous affranchit de notre dépendance au pétrole. Mais aujourd’hui, pour la faire rouler, on ne sait pas faire autrement que de stocker l’électricité dont elle a besoin dans une batterie dont la production est très polluante, qu’on ne sait pas recycler proprement et qui nécessite des métaux rares, lithium et cobalt, engendrant une dépendance encore plus prégnante que celle du pétrole.

 

Cette phobie du CO2 impose à nos nouvelles voitures des normes d’émissions de plus en plus contraignantes, dans un premier temps couteuses et à terme, 2025-2030, impossibles à tenir sans un mix très élevé de voitures électriques. Tout cela débouchera sur une augmentation très sensible du prix de ces autos que ne pourra pas suivre la majorité des clients et un écroulement du marché qui mettra nos constructeurs en difficulté à la merci des grands groupes chinois ou américains qui, eux, n’ont pas la prétention de « sauver la planète »! Et dans la foulée, le cortège de chômage et malheurs pour quelques dizaines de milliers de familles.

 

Halte à l’irresponsabilité des écolos et à la complicité du Gouvernement!

 

 

 

 

Jacques CHEINISSE                                           le 13 novembre 2018

Écrire un commentaire

Optionnel