Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2010

Symphonie en VE* Mineur

 Symphonie en VE Mineur

« Le Monde » du 25 novembre publiait un article sur Andrea Cera, Compositeur de Musique contemporaine, assis, ou plutôt, installé, entre deux chaises : l’exercice de son Art de la Musique et la recherche industrielle appliquée au « Design Sonore ». On y apprend donc que c’est lui qui, dans le cadre d’un Projet de Recherche de l’I.R.C .A.M. ( Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique ) met au point les bruits, les sons, la musique qu’émettront les Véhicules Electriques de Renault :  mélodie, symphonie, cantate, rhapsodie… en tous cas rien qui puisse évoquer le bruit du moteur à explosion qui a imposé son machisme mécanique pendant plus d’un siècle , quelle horreur, quand on y pense !...Alors, clapotement, gazouillis, sifflement, grondement, grognement, hululement, hennissement, barrissement ??? Sachant que le rugissement a dû déjà être déposé par Peugeot auprès de l’I.N.P.I. qui se réjouit de ce nouveau secteur d’activités…

Au départ de cette recherche avait été pris en compte le fait que l’approche silencieuse des véhicules électriques pouvait présenter un danger pour les piétons qui s’aventurent sur la chaussée, en principe réservée aux automobiles, d’où le souci de briser ce silence.

Mais les physiciens de l’IRCAM remarquent également que ce silence « diminue aussi les sensations de conduite et efface la personnalité du véhicule ». Le plaisir de conduire sera-t-il restauré par cette composition musicale ?? On peut en douter quand Andrea Cera ajoute : « J’ai travaillé auparavant sur l’avertissement sonore qui devait signaler un danger dans la Laguna. J’ai réutilisé ce son, et les études que nous avons faites pour une composition où je voulais que le spectateur perçoive le danger. » Amusant, car c’est précisément une des raisons qui m’a fait renoncer à rouler en Laguna, qui , à mes oreilles, est devenue une auto parfaitement stressante par ses rappels à l’ordre aussi impératifs qu’intempestifs ! Nos constructeurs seraient d’ailleurs bien avisés de lancer une étude sur l’inflation d’avertissements de toute nature qui assiègent le malheureux conducteur, que ce soit à bord par les dispositifs embarqués contrôlant la conduite et le fonctionnement de la machine, les bulletins d’alerte radio, les panneaux routiers ou les warnings à contretemps des autres usagers.

Quoiqu’il en soit, au-delà de cette digression musicale, la voiture électrique constituera une étape importante vers la totale banalisation de l’automobile : dans quelques années les possesseurs de Renault Zoé ou de Golf E-motion seront aussi attachés à leur auto qu’à leur machine à laver avec les conséquences qu’il est facile d’imaginer sur le cycle de renouvellement par le client de ces produits : de trois ans environ aujourd’hui, il devrait passer à dix ou douze ans ou même, « jusqu’à ce que mort s’ensuive ».

Les Ecolos se réjouiront et les Salariés de la Filière Automobile pourront entonner le Requiem en VE Mineur !

Le 27 novembre 2010

 * VE – acronyme officiel de Véhicule Electrique

Les commentaires sont fermés.