Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2012

Gesticulations!

Les Gesticulations du plan Montebourg

 

Il n’y avait pas grand chose à attendre du plan automobile pour « sauver le site France » révélé ce 25 juillet et, malheureusement, il n’y a pas eu de surprise…

 

En gros, on reprend le plan en cours qui a montré son inefficacité et, sous prétexte de faire propre, on subventionne encore davantage, la petite niche des voitures hybrides et électriques, le soit disant pré-carré de nos constructeurs nationaux. Cocorico… qui sonne de plus en plus faux!

 

L’Alliance Renault-Nissan se vante d’investir 4 milliards d’euros sur le tout petit créneau du Véhicule Electrique, mais où sont-ils passés ? Quoi de neuf dans une Fluence ZE: batterie du commerce, moteur idem, recharge rapide par échange de batterie, « quick-drop », évanoui, quelques centaines d’exemplaires vendus dans le monde en huit mois; Kangoo ZE, pas plus évolué techniquement, bénéficie des commandes peu regardantes des collectivités locales et entreprises semi étatiques. Avec Zoé, tout doit changer, mais coïncidence, on apprend officieusement que son lancement est retardé à l’année prochaine et officiellement qu’on en livrera quelques unes cette année…Au fait, quelle est la durée de validité du plan automobile? Résistera-t-il à la loi de finances 2013 ?? Quoiqu’il en soit, cette petite bombe de Zoé, première voiture spécifique électrique, des Yvelines, aura au mieux, un an de retard sur la Nissan Leaf, première voiture électrique spécifique mondiale!

 

PSA est plus modeste dans ses déclarations mais a eu le mérite de commercialiser le premier hybride diesel électrique: bonne démonstration de maitrise technologique qui se justifie dans le cadre de sa stratégie discutée (mais valable…) de montée en gamme mais avec des perspectives de volumes très mesurés pour des véhicules à 40 000 euros…Cette subvention de 10% sur l’achat d’un Hybride (avec un maxi de 4000 euros et un plancher de 2000) profitera surtout au leader incontesté de la Spécialité, Toyota! Avec, quand même, la consolation que son tout dernier modèle hybride, la Yaris, 16 500 euros (déduction faite de la prime à l'achat) et une consommation annoncée de 3,5 l/100, soit fabriquée en France. Pour ceux qui font bien leurs comptes, ce sera aussi une sacrée concurrente de Zoé!

 

M. Montebourg dit vouloir relancer la Voiture Propre Populaire et en bon vendeur Renault, il clame que la Zoé à 13 700 euros (soit 20 700 moins la subvention de 7000 ) est à la portée du plus grand nombre…la gauche caviar n’a décidément pas une idée très claire du pouvoir d’achat des couches populaires; faut-il lui rappeler que le prix des « entry-cars » est de l’ordre de 8 000 euros…En outre, il oublie que pour 13 700€ on a droit à une Zoé sans batterie et qu’il faut donc en plus s’acquitter d’un abonnement mensuel de 79€, qu’on roule ou pas…mais maxi 12 500 kms/an. A peu de choses près pour ce loyer là, on peut disposer d’une « entry-car » thermique complète! Quant au prix de l’électricité qu’on met dedans, c’est le suspens…on parle chez EDF d’une augmentation des prix de 50% nécessitée par les énormes investissements imposées à ses centrales. Avant de favoriser encore le tout électrique, qu’en est il, M. le Premier Ministre, de la filière nucléaire, la seule à garantir que les VE n’émettent pas de CO2 ?

 

Bref, rien de changé dans l’exception française, l’Etat subventionne des produits brillants mais à peu près invendables: Concorde, Rafale, centrales nucléaires de dernière génération…et pourtant, « le changement, c’est maintenant » !

 

Le 29/07/2012

 

Commentaires

Cette analyse est tellement vraie !
L'heure d'été existe pour tenter d'économiser de l'électricité, oui ou non ?
Cependant les pouvoirs publics poussent la population à en consommer au travers de
futurs véhicules hybrides.
Que se passera t-il lorsque 3 % de la population branchera à 19 heures
en hiver son véhicule pour le lendemain.
Surtout en Bretagne si motivée dans les années 70 pour
faire sauter les pylônes destinés à acheminer les watts.
Moi je veux bien y croire mais...

Écrit par : Daniel de Birac | 03/08/2012

Soyons positif.
On pourrait suggérer, dans l'esprit de gouvernement par l'exemple qui anime depuis peu le pays, que chaque ministre utilise un véhicule 100% électrique (pas hybride), à l'exclusion de tout autre moyen de transport. Dans le cas de la ministre "de l'égalité des territoires" (on dirait de l'Alfred Jarry ...), la capacité de la batterie pourrait être amputée de la part du nucléaire dans le mix d'EDF. Cela devrait permettre à la ministre, à condition que la météo soit favorable, d'aller de Villeneuve-St-Georges à la rue St-Honoré, sinon d'en revenir.
Par ailleurs, un ministre, emporté par un grand élan de générosité avec l'argent des autres, proposait que chaque place de parking de HLM soit équipée d'une prise de recharge. Si cet investissement était utilisé comme il convient, il aurait au moins la vertu de réduire les bouchons les jours de grand départ.

Écrit par : Pierre Fontaine | 14/08/2012

Est ce que l'hybride de demain ce n'est pas un véhicule électrique associé à une PAC ?
Renault y a travaillé beaucoup à la direction de la recherche avec Pierre Beuzit qui en est un fervent supporter.
L'allemagne, les pays nordiques semblent en pointe avec les marques premium et un embryon de réseau de distribution associant en particulier Air Liquide.
Quel est la situation en France? Renault pense t il passer du tout électrique qui conduit à
des marchés de niches (véhicules urbains) vers une solution hybride de type pile à combustible ?
Je n'ai pas la réponse mais toutes les contributions sont bienvenues.

Un ancien du Berex et d'Alpine, merçi pour les articles de ce blog et longue vie à son créateur.

Écrit par : rimbert | 16/12/2012

Je ne crois pas qu'on puisse qualifier les véhicules avec piles à combustible d'hybrides: pour moi, ce sont de purs véhicules électriques tirant leur énergie de la pile ald la batterie qu'il faut recharger sur un réseau extérieur; ils ont donc l'avantage, fabriquant leur électricité d'être plus autonomes dans la limite de l'alimentation de la pile...Je ne connais pas les projets de Renault en ce domaine, mais ça reste une technique exploitable à moyen terme (6 à 10 ans) et en attendant, M.Ghosn devra bien reconnaître son erreur d'avoir tout parier sur le tout électrique et céder aux hybrides...comme le fait déjà Nissan! "Errare humanum est, perseverare diabolicum"

Écrit par : CHEINISSE | 17/12/2012

Les commentaires sont fermés.